© Marie Tremblay-Schmalhofer et Claire Augier de Lajallet
13 Juillet 2018
19 h 00
13.00 € / 10.00 € (réduit)

Concert harpe et soprano "De la France au Canada"

Institut français München
Kaulbachstraße 13
80539 München
13 Juillet 2018
19 h 00
13.00 € / 10.00 € (réduit)

La soprane québécoise, Marie Tremblay-Schmalhofer et la harpiste française, Claire Augier de Lajallet vous invitent à un voyage musical impressionniste, de la France de Fauré au Canada de Contant, en passant par l'orientalisme de Ravel et à la découverte des Chansons grises de Hahn. Deux interludes seront également joués à la harpe.

Il s’agit d’un récital de mélodies impressionnistes reliant la France au Canada français. Accompagnée à la harpe par Claire Augier de Lajallet (originaire de France), Marie Tremblay-Schmalhofer chantera des mélodies de compositeurs français tels que Maurice Ravel, Reynaldo Hahn, Gabriel Fauré et du compositeur québécois Alexis Contant (une première en Allemagne !) ; Claire interprétera de plus deux pièces en solo, de Jacques de la Presle et de Fauré.
"Dès notre première rencontre, en février dernier, Claire et moi avons décidé de préparer ce bijou de récital, et nous sommes heureuses de le présenter en juillet à l’Institut français de Munich."
Entrée : 13€ / Tarif réduit 10€
Réservation souhaitée : marie.schmalhofer@gmx.de
 
 

Marie Tremblay-Schmalhofer, Soprano

Les mélodies française ont bercée Marie Tremblay-Schmalhofer dès sa tendre enfance. Son père, accompagné au piano par ma mère, les chantait, laissant flotter son imagination enfantine. 

Marie Schmalhofer est née à Montréal, Canada.  Déjà pendant ses études de chant dans la classe de Prof. Joseph Rouleau, à « l’Université du Québec à Montréal », elle a chanté plusieurs concerts et rôles d’opéra. Des bourses de l’UQAM, du « DAAD (Échange allemand d’études universitaires) » et des « Fonds FCAR » lui ont permis de poursuivre ses études dans la classe de Kammersängerin Prof. Reri Grist à la « Hochschule für Musik » à Munich pour obtenir le diplôme de « Meisterklasse » en chant.

Marie Schmalhofer a chanté dans plusieurs productions d’opéra, à la « Süddeutschen Kammeroper », au Théâtre d’Ulm, dans le « Fantôme de l’Opéra » de Lloyd Webber à Hambourg, ainsi que plusieurs concerts en Allemagne, en Autriche et en Italie.  En décembre 2006, elle est acclamée à Milan, pour avoir remplacé en vingt-quatre heures la soprano soliste dans la messe solennelle de Beethoven.  En juillet 2007, la ville de Bobingen lui a décerné le « Prix de la Culture 2007 ». Elle est de plus, « Ambassadrice de la Région d’Augsbourg » depuis 2009.

Le vaste répertoire de Marie Schmalhofer couvre de multiples rôles et d’oratorio, en passant par tous les styles et époques de la musique, jusqu’à la comédie musicale et au jazz.  La mélodie française et le Lied prennent une place toute spéciale dans la vie musicale de l’artiste. Elle est aussi membre de l’Ensemble de musique contemporaine « Musica Viva », un quatuor (soprano, flûte, percussion et piano) très actif en Allemagne.

Pédagogue passionnée, Marie Schmalhofer enseigne entre autres à la faculté de Chant du « Leopold-Mozart-Zentrum » de l’Université d’Augsbourg. Elle fait du coaching de la voix pour plusieurs chorales d’Augsbourg, en plus d’être elle-même depuis près de vingt ans directrice de chorale. 

 

Claire Augier de Lajallet, Harpiste

Claire Augier de Lajallet commence la musique à l'âge de cinq ans avec le piano, ses parents ayant été un peu décontenancés par son idée de jouer de la harpe. Trois ans plus tard, elle réitère sa demande, et peut alors commencer l'étude de cet instrument qu'elle avait découvert lors d'un passage au festival d'été de Gargilesse. Elle suit ainsi l'enseignement d'Isabelle Lagors, de Nathalie Weber et de Frédérique Degrange-Veyrac au conservatoire à rayonnement départemental (CRD) de Chartres, avant de se tourner vers Aurélie Saraf au CRD de Bobigny. Elle effectue un bachelor puis un master en management culturel à Sciences Po Paris, ce qui lui permet de découvrir un autre enseignement et une autre vision de la harpe et de la musique à Vancouver auprès de Heidi Krutzen (Vancouver Symphony Orchestra, London Philharmonia), lors de son année d'échange à University of British Columbia.

A l'issue de sa scolarité, Claire part en Allemagne pour effectuer son Bachelor auprès d'Andreas Mildner (Harpe solo du WDR) à la Hochschule für Musik de Würzburg, avant d'arriver à Munich pour son Master auprès de Cristina Bianchi (ancienne harpe solo du BR) en septembre 2017. Elle a également diversifié son apprentissage en effectuant des masterclass auprès de harpistes de renommée internationale tels que Xavier de Maistre, Marie-Pierre Langlamet (Berliner Philharmoniker), Gisèle Herbet (ancienne harpe solo de l'opéra de Francfort). Appréciant particulièrement l'orchestre, elle a joué harpe supplémentaire dans des orchestres divers en France (Rainbow Symphony Orchestra, Orchestre de la Bastille, Studi'Orchestra), et joue en Allemagne dans les orchestres suivants : Nürnberger Staatsphilharmonie, Rheinland-Pfalz Philharmonie, Würzburg Philharmonisches Orchester, Jenaer Philharmoniker, Orchester Jakobplatz München, Capella Aquileia Heidenheim, Georgisches Kammerorchester Ingolstadt, Münchener Symphoniker.

En tant que soliste, Claire a été finaliste au concours de harpe international « Suoni d'Arpa » en 2015 à Saluzzo, en Italie ; elle se produit régulièrement en récitals en tant que lauréate de la fondation Yehudi Menuhin Live Music Now qui permet d'apporter la musique à des personnes qui en sont privées (hôpitaux, maisons de retraite, prisons). Passionnée par la musique de chambre, elle monte un duo avec la soprane québecoise Marie Tremblay-Schmalhofer, et se consacre également à sa formation préférée, le trio avec flûte et alto. Soucieuse de transmettre, Claire a une importante expérience d'enseignemen qui se décline entre cours privés à Paris, Würzburg et Munich, professeure de harpe au stage d'orchestre pour enfants « Les petites mains symphoniques », et son poste à la Camerloher Musikschule de Murnau am Staffelsee. Enfin, toujours désireuse d'apprendre, Claire se lance à partir de l'été 2018 dans une nouvelle aventure musicale : l'apprentissage de la harpe triple, qu'elle suivra à Milan auprès de Chiara Granata.